un brave..

Aller en bas

un brave.. Empty un brave..

Message par Invité le Jeu 18 Juil 2013 - 12:16

(La sabretache 1894)





Armée Impériale du Midi Canaracillo, le 8 novembre 1812.

A.S.E. Le maréchal duc de Dalmatie, général en chef de l'armée impériale du Midi.

Monseigneur,

V.E. M'ayant ordonné de lui faire connaître la conduite du caporal de voltigeurs Labruyère à l'attaque du pont sur le Xarama, je m'empresse de lui en transmettre ci-après les détails.
Après la vive fusillade qui eut sur le pont, les deux partis s'étant retirés aux extrémités, le caporal Labruyère s'aperçut que son lieutenant, M.Gromond, n'était plus avec la compagnie.
Il le crut tué ou grièvement blessé et probablement resté près de la coupure ; alors, ne consultant que son cœur et son attachement pour son officier, il s'avança seul sur le pont, méprisant le feu de l'ennemi et parvint prés du lieutenant Gromond qui avait eu la cuisse cassée d'un coup de feu et qui se trouvait étendu près d'un anglais qui, comme lui, avait été grièvement blessé.
Comme plusieurs Anglais s'avançaient pour le chasser, ce brave caporal, ne voulant pas abandonner son officier, prit sur le champ la résolution de charger sur ses épaules l'Anglais blessé et de se porter en avant.
Aussitôt, le feu cessa, les premiers Anglais, étonnés, le laissèrent passer et il vint déposer le blessé au milieu des siens, en leur disant « Messieurs, je vous apporte un de vos blessés, laissez-moi prendre mon officier qui l'est aussi. » Aussitôt il fut applaudi de toute la troupe et emporta son lieutenant au milieu des acclamations générales. Ce brave caporal, par cet acte de dévouement, ayant probablement sauvé la vie à M. Gromond, je lui en ai témoigné toute ma satisfaction en le faisant reconnaître le lendemain sergent, sur le pont et dans la même place où il avait commis cette belle action. C'était où se bornait tout mon pouvoir.
Si V.E. Juge que, pour ce fait, ce sous-officier mérite vos bontés, je crois pouvoir lui assurer que par sa conduite habituelle et sa moralité il en est doublement digne.
Je saisis cette circonstance, Monseigneur, pour réclamer encore vos bontés en faveur de M. le lieutenant Gromond. Cet estimable officier, dont le sort incertain nous donne beaucoup de craintes, est du monde des officiers en faveur desquels la décoration a été demandée après la bataille d'Albuera et l'affaire du Rion Barbata.
J'ai l'honneur d'être avec un profond respect, Monseigneur, de V.E. Le très obéissant serviteur.


Le baron colonel du 12e régiment d'infanterie légère, L Dulong.  
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

un brave.. Empty Re: un brave..

Message par La Poudre le Jeu 18 Juil 2013 - 22:33

Belle action, beau récit.

J'en ai les poils qui se dressent ...

Et combien d'actions de bravoure, combien de belles conduites sont passées inaperçues ???

_________________
"...Puis, à pas lents, musique en tête, sans fureur, souriant à la mitraille anglaise, la Garde Impériale entra dans la fournaise ..."  ( V. HUGO)

"... Un homme n'est jamais aussi grand, que lorsqu'il s'agenouille, pour aider un enfant ..."

"... Il dort, quoique la vie, pour lui, fut bien étrange, il vivait. Il mourut lorsqu'il n'eut plus son ange. La chose se fit doucement, pas à pas, comme vient la nuit lorsque le jour s'en va ..." (V.HUGO. Les Misérables)
La Poudre
La Poudre
Grenadier

Masculin
Nombre de messages : 3323
Age : 64
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum