Forum des Grenadiers d'île de France
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Iéna ou l'histoire d'une victoire.

Aller en bas

Iéna ou l'histoire d'une victoire. Empty Iéna ou l'histoire d'une victoire.

Message par Invité Ven 11 Aoû 2006 - 18:06

Le champ de bataille.

Iéna ou l'histoire d'une victoire. Inaarticle1ae4
Aprés le Pratzen, à Austerlitz, un autre plateau est destiné à servir les desseins stratégiques de l'Empereur.


La bataille d'Iéna s'est déroulée sur un quadrilatère de superficie relativement réduite.
Celui-ci est limité au sud par la route de Iéna à Weimar, à l'est par le cours de la Saale surpomblée par le Landgrafenberg qui culmine à 320 mètres, enfin au nord par Dornburg.
Le plateau du du Landgrafenberg s'élargit et s'élève vers l'ouest jusqu'à une altitude de 360 mètres.
Plus à l'ouest, une nouvelle ligne d'escarpements moins soulignée que la précédente va de Nerkwitz à Krippendorf.
Trois masses boisées dominent le paysage : à l'est, Neuebonna, plus au sud, les contreforts du Landgrafenberg, au-dessous de closewitz, enfin les abords des villages de Vierzehnheiligen et d'Iserstedt.


Positions le 14 octobre à 7 heures.

Iéna ou l'histoire d'une victoire. Inaarticle2pd6
L'attaque surprise des Français. En noir, les Prussiens ; en bleu, les Français.



Napoléon a placé son état-major à l'extrémité sud du Landgrafenberg qu'il a fait occuper pendant la nuit (N).
Il a disposé à droite d'Iéna le 7e corps d'Augereau (1), devant lui la Garde Impériale (2) et devant celle-ci le 6e corps de Lannes (3).
Quand à la division Saint-Hilaire, qui appartient au 4e corps de Soult, elle est en marche vers le plateau depuis la rive droite en passant par Löbstedt (4).
En face, les Prussiens, en cours de mise en place disposent de deux centres de décision, celui du prince von Hohenhole-Ingelfingen (A) et celui de la réserve de von Tauentzien (B).
A droite, la première division de von Grawert (C) et sa cavalerie (D), au centre, le corps de réserve de Tauentzien : avant-garde (E), corps de von Zweiffel (F) et réserve (G).
La cavalerie prusso-saxonne, stationnée à Kotschau, se dirige vers Vierzehnheiligen.


Positions à 13 heures.

Iéna ou l'histoire d'une victoire. Inaarticle3dr5
L'échec de la contre-offensive prussienne.


La contre-attaque prussienne s'est effectuée au niveau du village de Krippendorf et a mobilisé la première division de von Grawert (C).
Celle-ci a été permise partiellement par la décision prise à 11 heures par Napoléon d'arrêter la progression de l'armée française qui aurait manquée de ressources si elle s'était engagée trop en avant des lignes prussiennes.
Au niveau de Closewitz et de Cospoda les bataillons français maintiennent les acquis de leur première offensive qui a été déclenchée tôt dans la matinée.
A 13 heures, la presque totalité du Landgrafenberg est aux mains des Français dont le placement sur le champ de bataille est plus concentré que celui des Prussiens.
Ces derniers sont également bloqués sur la route de Weimar à Iéna par Augereau (1).


Positions à 16 heures.

Iéna ou l'histoire d'une victoire. Inaarticle3dr5
Derniers instants avant la victoire. L'état-major prussien se rend compte de l'inéductabilité de sa défaite.


La bataille est gagnée. Les troupes prussiennes sont en voie d'être prises dans un étau constitué de l'aile doite du dispositif français tandis que le centre enfonce les Prussiens sur la route de Weimar et à la hauteur de Vierzehnheiligen.
Le corps de von Rüchel arrivé en renforts (H) et (I) ne change en rien le sort du combat.
Les troupes de von Grawert (C) et (D) et la cavalerie de von Zeschwitz (J) sont repoussées par Augereau (1).
Ney (5) et Lannes (3) ainsi que la cavalerie de d'Hautpoul (6a) et de Klein (6b) interceptent Hohenlohe-Ingelfingen (A).
Ce dernier est en passe d'être assailli par Saint-Hilaire (4) et les divisions de Leval et Legrand appartenant également au corps de Soult (5) et (6).
Quand à Bernadotte (7), il est resté en réserve.



Sources : Texte et cartes : Les grandes batailles de l'Empire de Serge Cosseron et Jean-François Bueno.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum