Fanion de compagnie.

Aller en bas

Fanion de compagnie. Empty Fanion de compagnie.

Message par Invité le Mar 7 Juin 2011 - 12:25

Sorte de fanion qui rappelait les drapeaux de centurie des cohortes des légions romaines.

Les règlements de 1767 (25 avril) et de 1779 (21 février) donnaient un fanion à chaque fourrier, alors sergent-major ; c'était une fiche longue d'une toise, et garnie d'une banderole de la couleur du régiment ; c'était la principale marque distinctive de la compagnie.

Quand le corps était en route, le fourrier plantait ostensiblement son fanion en dehors de la fenêtre de son logis ou du logis du capitaine, afin que chacun pût commodément aux plainites, aux renseignements, aux réclamations. Rien n'a justifié l'oubli de cet usage et le silence des lois modernes à cet égard.

Dans certains corps où une discipline exacts était observée, nous avons vu pendant la guerre de la Révolution l'usage des fanions revivre de temps en temps, mais c'était pur effet de la volonté du colonel lui seul.


Source : Dictionnaire Bardin.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum