Entraînement au tir

Aller en bas

Entraînement au tir Empty Entraînement au tir

Message par Fricoteur le Ven 15 Juil 2011 - 11:44

Ordinairement, lorqu'on parle du tir pratiqué par le grognard, on entend : "Après la première salve ils ne voyaient plus rien, on visait à peu près la masse compacte en face et on espérait que ça tape dedans..." Soit, mais...

Quand on lit le récit que Bourgogne fait de ses cartons sur des cosaques en mouvement, et au moins une fois en tir genre GIGN coordonné avec son copain Chasseur, on se dit : "Gros coup de bol, qui plus est avec les mains plus ou moins gelées, ou quoi ?"

La réponse se trouve dans l'école du peloton, 6ème leçon : "L'importance dont il est d'apprendre aux soldats à tirer avec justesse est généralement reconnue. Pour remplir cet objet essentiel de leur instruction, on emploiera les moyens suivants" :
- les cibles réglementaires font 179x57 cm
- elles sont marquées de deux bandes horizontales de 8cm de large, de couleur tranchante, l'une à mi-hauteur, l'autre en haut de la cible.
- les tirs se font à une distance de 50 toises, puis 100 et 150 toises, soit 100m, 200 et 300 m !!!
- à 100 m on vise la bande du milieu ; au-delà on vise la bande du haut
- "On notera dans chaque compagnie les meilleurs tireurs"
et "On prendra soin de faire ramasser les balles que l'on pourra retrouver, afin de les refondre".

Après cela, il n'est guère surprenant que la vieille moustache même éreintée puisse dégommer un cosaque qui le serre un peu trop.

Fricoteur
Fricoteur
Fusilier-Grenadier

Masculin
Nombre de messages : 530
Age : 55
Date d'inscription : 29/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Entraînement au tir Empty Re: Entraînement au tir

Message par La Poudre le Ven 15 Juil 2011 - 16:03

Cela dit, à l'époque, avec toutes les cibles mouvantes que les Coalisés nous fournissaient, plus besoin de viser la bande du haut ou celle du milieu ! Il y avait une foule d'objectifs à dézinguer, même au cas par cas... Very Happy

_________________
"...Puis, à pas lents, musique en tête, sans fureur, souriant à la mitraille anglaise, la Garde Impériale entra dans la fournaise ..."  ( V. HUGO)

"... Un homme n'est jamais aussi grand, que lorsqu'il s'agenouille, pour aider un enfant ..."

"... Il dort, quoique la vie, pour lui, fut bien étrange, il vivait. Il mourut lorsqu'il n'eut plus son ange. La chose se fit doucement, pas à pas, comme vient la nuit lorsque le jour s'en va ..." (V.HUGO. Les Misérables)
La Poudre
La Poudre
Grenadier

Masculin
Nombre de messages : 3340
Age : 64
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum